Winterthour: quatre escrocs arrêtés avec 500'000 faux euros

Quatre homme ont été interpellés dans un hôtel de Winterthour où ils essayaient d'arnaquer un vendeur immobilier pour un montant de 500'000 euros (610'000 francs). Deux ont reconnu les faits

13 juin 2013, 13:59
Après l'achat de l'appartement, les malfrats comptaient changer le solde de leur faux euros contre des francs.

La police zurichoise a saisi 500'000 faux euros et arrêté une bande de quatre escrocs à Winterthour (ZH). Avec les faux billets, ces derniers voulaient acheter un appartement à un vendeur en immobilier pour 300'000 euros et lui échanger 200'000 soi-disant euros contre 240'000 francs suisses.

Prévue dans un hôtel de Winterthour, la transaction n'a jamais eu lieu. Les escrocs - un Français, un Allemand, un Autrichien et un Serbe - âgés de 22 à 44 ans, s'y sont rendus, mais au lieu de rencontrer leur victime, ils ont fait connaissance avec les enquêteurs de la police cantonale qui les ont arrêtés. Les policiers ont en outre saisi 21'000 vrais euros.

Deux des suspects ont avoué les faits, indique jeudi la police zurichoise. La bande avait invité le vendeur en immobilier en Italie pour le rencontrer. Ils lui ont alors fait part de leur proposition d'achat de l'appartement et d'échange de devises, assortie d'une provision de 10'000 euros en sa faveur sur la transaction.

La bande a renouvelé son offre un mois plus tard par courriel tout en fixant le rendez-vous dans l'hôtel de Winterthour. La méthode utilisée par les quatre escrocs est connue en Suisse depuis les années 1990 sous le nom de Rip Deal ou d'escroquerie au change. Les victimes potentielles sont des vendeurs en immobilier, des antiquaires ou des bijoutiers contactés à travers des petites annonces.