Réservé aux abonnés

Vincenz a empoché 1,7 million de francs

Expertise sur les affaires de l’ancien directeur général.
12 mars 2018, 00:01
Blick auf das Logo der Raiffeisen-Niederlassung an der Vadianstrasse, aufgenommen am Freitag, 27. Februar 2015, in St. Gallen. (KEYSTONE/Gian Ehrenzeller) SCHWEIZ BMK BILANZ RAIFFEISEN BANK

Les affaires secrètes de l’ancien directeur général de Raiffeisen, Pierin Vincenz, lui ont rapporté près de 1,7 million de francs. Une expertise montre comment cet ex-banquier vedette a profité d’un rachat d’entreprise par l’émetteur de cartes de crédit Aduno, qu’il présidait. Il a perçu cette somme en vendant sa part dans Commtrain à Aduno.

Au total, le prix d’achat de la société Commtrain Card Solutions s’est élevé à sept millions de francs, selon l’expertise du spécialiste en droit des actions Peter Forstmoser, rapportée, hier, par l’hebdomadaire alémanique «SonntagsZeitu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois