Vaud: un homme perd la vie près des voies CFF sur la ligne Lausanne-Yverdon

Après avoir été contrôlé dans la nuit par la police, un homme de 30 ans a été retrouvé sans vie lundi près des voies CFF reliant Lausanne à Yverdon. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident.

23 déc. 2019, 14:49
[Editor's note: photo mise-en-scene] Detail view of the uniform of a police officer of the cantonal police of Vaud, in the foreground, and a police car, in the background, photographed in Cugy, in the Canton of Vaud, Switzerland, on November 3, 2015. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)  [Editor's note: photo mise-en-scene] Un policier (gendarme) du corps de gendarmerie de la Police cantonale vaudoise photographie proche d'une voiture de police ce mardi 3 novembre 2015 a Cugy, Vaud. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le corps d’un homme décédé a été trouvé lundi matin près des voies CFF peu après Penthalaz (VD), sur la ligne entre Lausanne et Yverdon. Une enquête a été ouverte.

Vers 07h45, le mécanicien d’un train a signalé à la police la présence d’un corps à côté des voies ferrées, à la hauteur de Daillens. Il s’agissait d’un ressortissant suisse de 30 ans habitant la Riviera, indique lundi la police cantonale vaudoise.

D’après les premières constatations, l’homme a probablement été happé par un train alors qu’il cheminait le long des rails. La même personne avait auparavant été contrôlée vers 02h30 sur la commune de Cossonay.

Enquête en cours

Avinée et voulant rejoindre quelqu’un, elle s’était trompée d’appartement et était entrée chez un inconnu, qui avait appelé la police. La patrouille arrivée sur place l’avait alors invitée à quitter les lieux et à regagner son domicile.

Le procureur de service a ouvert une enquête afin de déterminer les causes exactes du drame. Le trafic ferroviaire a été interrompu jusque vers 08h40 environ. L’accident a nécessité l’intervention de trois patrouilles de gendarmerie, des inspecteurs de la police scientifique ainsi que d’une ambulance.