Réservé aux abonnés

Toujours plus de mariages forcés

La hausse des dénonciations fait notamment gonfler les statistiques.

19 janv. 2017, 23:21
/ Màj. le 20 janv. 2017 à 00:01
Divorce

Neuchatel, 02 05 2012
PHOTO DAVID MARCHON MARIAGE

En 2016, le Service des mariages forcés a conseillé 51 mineurs de moins de 16 ans, mariés contre leur gré ou en instance de l’être. Le nombre de cas est en forte augmentation: entre 2005 et 2015, seuls cinq avaient été enregistrés.

Directrice du service, Anu Sivaganesan a confirmé une information publiée hier par les journaux «St.Galler Tagblatt» et «Luzerner Zeitung».

Elle souligne cependant que cette hausse ne correspond pas uniquement à une augmentation des unions forcées de mineurs; la population est davantage consciente de la problématique, ce qui implique plus de dénonciations. Selon un r...