Réservé aux abonnés

Tirer au sort au lieu d’élire serait plus juste

Une initiative visant le choix d’une partie des députés au hasard pourrait être lancée.

01 juin 2017, 23:33
/ Màj. le 02 juin 2017 à 00:01
ZU DEN EIDGENOESSISCHEN WAHLEN AM KOMMENDEN WOCHENENDE STELLEN WIR IHNEN AM MONTAG, 17. OKTOBER 2011 FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG - Der Nationalratssaal im Parlamentsgebaeude in Bern, aufgenommen am 24. Februar 2009. (KEYSTONE/Gaetan Bally) SCHWEIZ WAHLEN FEATURES BUNDESHAUS

L’organisation non gouvernementale (ONG) Génération nomination passe de la parole aux actes. Hier, elle a lancé la récolte de promesses de signatures – via courrier électronique – pour une initiative visant à repourvoir le Conseil national non plus par élection mais par tirage au sort. L’initiative populaire devrait être lancée officiellement au printemps 2019 afin de réunir les 100 000 signatures nécessaires.

Selon l’ONG fondée par le Fribourgeois Charly Pache, 50 des 200 sièges seraient ainsi désignés par tirage au sort. Et ceci tous les ans, en fonction de la population des cantons...