Scandale CarPostal: Doris Leuthard devra s'expliquer devant les parlementaires

La ministre des transports Doris Leuthard n'échappera pas à une explication détaillée du scandale CarPostal devant les parlementaires.

23 févr. 2018, 17:07
Doris Leuthard devra répondre au question, probablement nombreuses, des parlementaires.

Doris Leuthard devra s'expliquer devant les parlementaires sur l'affaire CarPostal. La commission de gestion du Conseil des Etats décidera ensuite si elle entend intervenir dans le dossier, a-t-elle communiqué vendredi.

La sous-commission chargée de surveiller le Département fédéral des transports a adressé une lettre à la conseillère fédérale. Avec son homologue du National, elle aura en outre l'occasion de discuter en avril avec Doris Leuthard et les dirigeants de La Poste lorsqu'elle se penchera sur les rapports annuels du géant jaune.

Ces auditions ont lieu en présence de représentants des commissions des finances et des transports. Avant d'éventuellement lancer une enquête sur le dossier CarPostal, la commission de gestion du Conseil des Etats souhaite en savoir plus sur le déroulement des faits, les mesures prises et les démarches en cours.

Elle souhaite avoir ainsi une meilleure vue d’ensemble de la situation. Sur la base des informations reçues, la commission déterminera la suite des démarches nécessaires. Elle regardera également quel organe est compétent. La délégation parlementaire des finances pourrait être mise à pied d'oeuvre.

Mercredi, le Ministère public de la Confédération (MPC) ainsi que le Parquet général du canton de Berne ont fait savoir qu'ils n'étaient pas compétents pour enquêter sur les subventions trop élevées reçues par CarPostal. C'est à l'Office fédéral des transports (OFT) de poursuivre ces infractions présumées. Le Conseil fédéral peut déclarer compétente une autre unité administrative de la Confédération pour enquêter.