Prix des crèches: fossés entre les différentes régions de Suisse

Une étude du Fonds national suisse (FNS) montre que les tarifs des structures d'accueil extra-familial peuvent varient entre 8 et 90 francs par jour selon les régions.
28 oct. 2013, 16:05
Kinder spielen im Kindergarten Hirzbrunnen in Basel am Montag, 9. August 2010. Gemaess HarmoS-Konkordat ist der Kindergarten Teil der Primarstufe und damit auch Teil der Volksschule. Alle Schuelerinnen und Schueler, die jetzt den Kindergarten oder die 1. oder 2. Klasse der Primarschule besuchen, durchlaufen bereits die neue Schullaufbahn. (KEYSTONE/ Georgios Kefalas)

En Suisse, les tarifs des structures d'accueil extra-familial varient fortement en fonction des régions. Pour faire garder leur enfant dans une crèche, des parents touchant un revenu de 65'000 francs déboursent 8 francs par jour dans le Jura et 90 francs dans le canton de Soleure, selon l'étude du Fonds national suisse (FNS).

La palette des coûts que les parents doivent assumer est extrêmement large, a commenté lundi à Berne la co-directrice de l'étude Susanne Stern, du bureau d'études et de conseil INFRAS (Zurich).

Il arrive souvent que pour faire garder leurs enfants, les parents qui travaillent à un faible pourcentage déboursent davantage que ce qu'ils gagnent. En cause, selon l'étude: les tarifs élevés des structures d'accueil et des impôts lorsque les deux parents exercent une profession. Pour cette raison, les familles aux faibles revenus et socialement défavorisées renoncent souvent à faire garder leurs enfants.

Le prix est un instrument important pour que toutes les couches de la population aient accès à des structures d'accueil extra-familial, selon les auteurs de l'étude. La Confédération, les cantons, les communes et les employeurs doivent oeuvrer ensemble pour qu'il y ait en Suisse suffisamment de places d'accueil à des tarifs abordables.