Réservé aux abonnés

L’Ofcom permet à la SSR de rejoindre Swisscom et Ringier dans un partenariat

L’Office fédéral de la communication a tranché. La SSR peut rejoindre Ringier et Swisscom dans une coentreprise, mais sous certaines conditions, comme l’interdiction de la publicité ciblée.

29 févr. 2016, 23:22
/ Màj. le 01 mars 2016 à 00:01
Bundesraetin Doris Leuthard, rechts, und Philipp Metzger, Direktor Bundesamt fuer Kommunikation (BAKOM), links, kommentieren den Entscheid des UVEKs betreffend den Verfuegungen zum Joint Venture fuer eine Werbe-Allianz zwischen SRG, Swisscom und Ringier am Montag, 29. Februar 2016, in Bern. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ MEDIEN WERBE-ALLIANZ SRG SWISSCOM RINGIER

La SSR obtient le feu vert de l’Office fédéral de la communication (Ofcom) pour la coentreprise publicitaire avec Swisscom et Ringier, mais sous condition. La publicité ciblée en sera exclue, celle sur internet reste interdite et la SSR sera contrainte d’informer régulièrement l’Ofcom. Pour le moment, rien n’indique que cette coentreprise nuirait au développement des autres médias, annonçait hier Doris Leuthard, conseillère fédérale en charge du Département de la communication, et Philippe Metzger, directeur de l’Ofcom devant les médias à Berne.

Et d’ajouter que rien ne prouve non plus qu’elle ...