Les produits régionaux ont davantage la cote avec la pandémie

Les produits régionaux connaissent un succès croissant depuis le début de la pandémie. Sensibilisés par celle-ci, de nombreux Suisses font des choix plus responsables et privilégient de meilleures conditions de production et les circuits courts.

28 mai 2021, 10:13
93% des personnes sondées ont déclaré acheter "dans la mesure du possible" des produits agricoles suisses.

Dans le cadre d’une enquête de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) publiée vendredi, 93% des personnes interrogées ont déclaré acheter «dans la mesure du possible» des produits agricoles suisses. Elles disent apprécier les conditions de production plus strictes qu’à l’étranger, les courtes distances de transport et la création directe de valeur ajoutée pour les producteurs nationaux, que les sondés considèrent comme «dynamiques et modernes». Par ailleurs, les sondés indiquent avoir confiance en l’agriculture suisse, qui bénéficie donc d’une image positive auprès de la population.

 

 

La pandémie de coronavirus a en outre joué un rôle sur les habitudes d’achat. Un tiers des personnes interrogées ont changé d’attitude par rapport aux denrées alimentaires: elles stockent de plus grandes quantités de nourriture, qui doit en outre davantage venir de Suisse, être produite localement et être plus saine. L’endroit où sont achetés les produits a aussi son importance: un quart des sondés affirment ne plus faire leurs courses au même endroit depuis la pandémie.

L’enquête a été menée par l’institut Demoscope, sur mandat de l’OFAG. Elle a été réalisée du 15 au 28 février 2021, auprès de la population résidente âgée de 15 ans et plus, en Suisse alémanique et en Suisse romande. L’échantillon comprend 1074 personnes, dont les réponses ont été pondérées par région, par âge et par sexe.