Le directeur de la prison de Thorberg congédié

Le directeur de la prison de Thorberg dans le canton de Berne a reçu sa lettre de congé vendredi. On lui reproche son comportement à l'égard de certains détenus.

09 févr. 2014, 13:06
Georges Caccivio aurait amélioré la condition de deux détenus sans y être autorisé.

L'enquête menée à la prison bernoise de Thorberg produit ses premiers effets. Le directeur suspendu lundi dernier, Georges Caccivio, a reçu son congé vendredi, a indiqué Christian Kräuchi, porte-parole du Conseil d'Etat bernois, revenant sur une information publiée par la "SonntagsZeitung".

Le directeur du pénitencier bernois de Thorberg, Georges Caccivio, a été suspendu lundi par le ministre de la police et des affaires militaires du canton de Berne Hans-Jürg Käser. On lui reproche des manquements dans sa gestion de l'établissement. Une enquête externe est en cours.

En fonction depuis novembre 2011, Georges Caccivio est sous le feu de la critique depuis quelque temps déjà. Des médias avaient révélé qu'il tutoyait deux détenus et les avait avantagés en adoucissant des mesures disciplinaires prises à leur encontre. L'intéressé a admis la première information, mais a nié toute modification de mesures disciplinaires.

Interrogé lundi dernier dans l'émission de la télévision alémanique "10vor10", Hans-Jürg Käser a évoqué les relations que Georges Caccivio, alors déjà directeur, entretenait avec des "prostituées droguées". Ces rumeurs, qui couraient depuis des mois, sont selon lui confirmées.

L'enquête a même été étendue aux conditions de sa nomination. Benjamin Brägger, chargé de cours en droit de l'exécution des peines aux universités de Berne et de Lausanne, devra non seulement vérifier les capacités de gestion de la direction de la prison, mais aussi établir si la procédure de sélection du futur directeur a été conforme aux exigences.