Réservé aux abonnés

La TVA, sauveteur controversé de l'AI

L'UDC Guy Parmelin et le socialiste Stéphane Rossini reconnaissent un besoin d'assainissement. Le premier veut prendre des gants, pas le second.

08 sept. 2009, 05:01

La succession Couchepin, la grippe A et l'affaire des otages ont éclipsé le débat sur le financement de l'assurance invalidité. La votation du 27 septembre va pourtant déterminer l'avenir de cette importante assurance sociale. Pour en débattre, nous avons invité deux spécialistes du dossier, tous deux membres de la commission de la sécurité sociale du Conseil national.

Le socialiste valaisan Stéphane Rossini est favorable à la hausse temporaire de 0,4 point de TVA, l'UDC vaudois Guy Parmelin s'y oppose.

Face-&a...