Grisons: naissance de louveteaux

La meute de loups du Calanda, dans le canton des Grisons, a sans doute eu de nouveaux petits. Pour l'instant, les experts ne disposent d'aucune photo des louveteaux ni de données sur leur nombre.

12 juil. 2013, 17:22
En moyenne, les jeunes loups quittent leur meute à l'âge de 10 à 22 mois.

De nouveaux petits louveteaux sont apparemment nés au sein de la première et unique meute de loups suisses, présente dans le massif grison du Calanda. Les jeunes loups ont en effet tous quitté la meute pour se déplacer sur l'axe situé entre les Grisons et la Vallée de Conches dans le Haut-Valais. Un signe qui ne trompe pas, selon les experts.

La quantité de l'offre en nourriture détermina la taille de la meute: dès que les parents ont de nouveaux petits, les jeunes loups sont chassés de la meute, écrit vendredi l'organisme KORA chargé du suivi des grands carnivores par la Confédération. En moyenne, les jeunes loups quittent leur meute à l'âge de 10 à 22 mois.

Ainsi, l'un des jeunes de la meute du Calanda a été aperçu en avril à Disentis (GR) et onze jours plus tard dans la Vallée de Conches. Il est ensuite revenu aux Grisons, où il a été percuté par une voiture en mai. Blessé, il n'est pas exclu que le loup ait survécu, selon KORA.

L'un de ses frères s'est également déplacé sur le même axe. Il a été repéré début juin dans la Vallées de Conches. Un autre a été observé entre Flims (GR) et la région du Rhin postérieur avant de disparaître. Un autre frère s'est rendu dans la région grisonne de la Surselva, également située sur cet axe. Il a ensuite été vu à la mi-juin de retour dans le massif du Calanda, accompagné de sa mère.

Pour l'instant, les experts ne disposent d'aucune photo des nouveaux petits ni de données sur leur nombre. La meute de loups du Calanda a été répérée en août 2012. Elle s'y était installée en provenance du Valais. Jamais depuis le retour du canidé en Suisse une meute n'avait jusqu'alors été observée en Suisse.