Coronavirus: les rassemblements de 3000 personnes devraient à nouveau être possibles dès juillet

Bonne nouvelle pour les manifestations culturelles et sportives. Les rassemblements jusqu'à 3000 personnes seront normalement à nouveau possibles dès juillet selon le Conseil fédéral.

28 avr. 2021, 14:48
Bundesrat Alain Berset spricht waehrend einer Medienkonferenz des Bundesrates zur aktuellen Lage im Zusammenhang mit dem Coronavirus, am Mittwoch, 21. April 2021, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Les grands événements sportifs prévus cet été en Suisse peuvent planifier avec la présence de spectateurs. Si la situation épidémiologique le permet, 3000 personnes seront alors à nouveau autorisées dès le mois de juillet. La jauge pourrait passer à 10'000 à partir de septembre.

Le Conseil fédéral décidera ultérieurement si les tournois de beachvolley et de tennis prévus à Gstaad en juillet ou les meetings d'athlétisme de Lausanne (26 août) et de Zurich (8/9 septembre) pourront effectivement se dérouler avec du public. Toutefois, les organisateurs bénéficient au moins d'une certaine sécurité dans leur planification estivale.

 

 

Après une phase-pilote en juin, au cours de laquelle les cantons peuvent approuver des événements sélectionnés réunissant de 300 à 600 personnes, de telles manifestations devraient être à nouveau possibles à partir de juillet avec 3000 visiteurs. Si tout se passe comme prévu, jusqu'à 10'000 spectateurs seront à nouveau autorisés à partir de septembre.

Afin de soutenir l'organisation d'événements d'importance suprarégionale, le Parlement a introduit un "parapluie de protection" lors de la session de printemps. Si des événements sont annulés à court terme en raison de la situation épidémiologique, la Confédération et les cantons participeront aux coûts non couverts, a-t-il par ailleurs été décidé mercredi.

 

 

Tests si pas d’immunité

Afin de minimiser le risque de contamination, l’organisateur d'un grand événement devra prévoir des plans de protection stricts et limiter l’accès à la manifestation aux personnes vaccinées, guéries ou en possession d’un résultat de test négatif. D’ici à l’été, le certificat Covid-19 simplifiera considérablement les contrôles à l’entrée.

"Les personnes n'ayant pas encore pu se faire vacciner ou ne le souhaitant pourront ainsi également y avoir accès", a précisé le conseiller fédéral. Elles devront se faire tester.