Réservé aux abonnés

Christa Markwalder se dit victime de chantage

Une des deux personnes qui ont dénoncé la conseillère nationale au Ministère public de la Confédération lui aurait d'abord demandé de l'argent.
22 sept. 2015, 21:25
data_art_3406722.jpg

Christa Markwalder (PLR, BE) aurait été victime de chantage dans l'affaire de lobbyisme au Parlement. "Quelqu'un a exigé de moi de l'argent pour garder des informations sous silence", assure l'intéressée dans la "Schweiz am Sonntag", indiquant qu'elle a porté plainte.

L'une des deux personnes qui l'ont dénoncée au Ministère public de la Confédération (MPC) a d'abord tenté de l'extorquer, affirme la vice-présidente du Conseil national dans une interview à l'hebdomadaire alémanique. "Par le biais d'un courriel dans lequel il fait comprendre maladroitement qu'il veut de l'argent", précise-t-e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois