Sortie de Wawrinka après 4h15 d'efforts en quart de finales

Après 4h15' d'efforts et cinq sets, Stanislas Wawrinka a finalement dû s'avouer vaincu face au Japonais Kei Nishikori. Le Vaudois ne participera donc pas aux demi-finales de l'US Open

04 sept. 2014, 06:31
Stan Wawrinka (no 3) a subi un échec cuisant en quart de finale de l'US Open. Le champion d'Australie s'est incliné 3-6 7-5 7-6 (9/7) 6-7 (5/7) 6-4 en 4h15' devant le Japonais Kei Nishikori (no 10) dans une rencontre qu'il avait largement les moyens de remporter.

Stan Wawrinka (no 3) a subi un échec cuisant en quart de finale de l'US Open. Le champion d'Australie s'est incliné 3-6 7-5 7-6 (9/7) 6-7 (5/7) 6-4 en 4h15' devant le Japonais Kei Nishikori (no 10) dans une rencontre qu'il avait largement les moyens de remporter.

Le Vaudois s'est ainsi procuré les trois premières balles de break de la cinquième manche, mais craquait au moment de servir pour rester dans le match à 4-5. Il offrait deux balles de match au Japonais en commettant une double faute, effaçait la première avant de céder sur sa 78e faute directe. Kei Nishikori gagnait ainsi de haute lutte le droit de jouer samedi sa première demi-finale de Grand Chelem.

Stan Wawrinka a péché sur le plan tactique dans cette rencontre, ne parvenant quasiment jamais à s'imposer en patron sur le court à l'exception d'un premier set parfaitement maîtrisé. Trop passif et souvent placé loin de sa ligne de fond dans les quatre manches suivantes, il a cherché l'épreuve de force alors que Kei Nishikori n'est jamais aussi à l'aise que lorsqu'il peut s'appuyer sur la vitesse des balles de son adversaire. Le Japonais n'a d'ailleurs jamais cessé de "coller" à sa ligne de fond, se montrant de plus en plus offensif.

Emoussé

C'est pourtant en variant les effets et en cherchant parfois le contre-pied que Stan Wawrinka parvenait à recoller à 5-5 dans une troisième manche où Kei Nishikori s'était procuré une première balle de set à 5-2 à la relance. Emoussé par les 4h19' d'effort consentis jusqu'à 2h26 du matin dans la nuit de lundi à mardi au 4e tour, Kei Nishikori semblait d'ailleurs au bord de la rupture au moment d'aborder le crucial tie-break de la troisième manche.

Mais Stan Wawrinka ne parvenait à en profiter, perdant quatre points d'affilée alors qu'il menait logiquement 5/3 dans ce jeu décisif. Le Vaudois ne parvenait à sortir ses meilleurs coups que lorsqu'il se retrouvait dos au mur, à l'image de ce superbe passing de revers armé à 5/6. Kei Nishikori n'était pas en reste, puisqu'il écartait lui aussi une balle de set qui aurait pu tout changer grâce à un monstrueux contre de revers à 6/7.

Stan Wawrinka évitait le pire dans la quatrième manche, claquant un service gagnant à 6/5 dans le tie-break après s'être retrouvé à deux points de la défaite à 5/5. Le Vaudois mena ensuite "aux points" dans le set décisif, mais ne parvint pas à forcer son destin à 1-1 (deux balles de break) et à 2-2 (une opportunité). Il ne perdait que 4 points sur ses quatre premiers jeux de service, mais cédait sur le cinquième face à un Kei Nishikori à nouveau plus en jambes et surtout plus agressif que son adversaire.

Rare niveau de jeu

La frustration sera légitime pour Stan Wawrinka, qui aurait pu disputer une troisième demi-finale de Grand Chelem en l'espace de douze mois. Mais il pourra tout de même retirer du positif de sa quinzaine new-yorkaise. Le Vaudois n'a que rarement évolué au niveau de jeu qui lui a notamment permis de triompher à Melbourne et à Monte-Carlo cette année, et il est tout de même parvenu à se hisser en quart de finale.