Ski alpin: les Suisses discrets lors de l'entraînement de descente à Garmisch

Les Suisses n'ont pas spécialement brillé lors du deuxième entraînement de la descente de Garmisch-Partenkirchen. Mais cela ne signifie presque rien dans l'optique de la course prévue samedi.
01 févr. 2019, 13:56
Vainqueur sur cette piste l'an dernier, Beat Feuz s'est visiblement réservé pour samedi.

Les Suisses ont fait preuve de discrétion lors du deuxième entraînement de la descente de Garmisch-Partenkirchen, prévue samedi. Mais certains, à l'image de Beat Feuz, ont caché leur jeu.

Le meilleur représentant helvétique a été Mauro Caviezel (16e). Suivent Carlo Janka (21e), Nils Hintermann (22e) et Feuz (29e). Mais cette hiérarchie ne signifie presque rien dans l'optique de la course.

 

 

Vainqueur sur cette piste l'an dernier, Beat Feuz s'est visiblement réservé pour samedi. Le Bernois garde son énergie pour les moments décisifs: il est monté sur le podium lors des cinq descentes de l'hiver.

Le plus rapide de cet ultime galop d'essai a été l'Autrichien Vincent Kriechmayr. Le récent lauréat du Lauberhorn a devancé de 0''31 l'Italien Dominik Paris, qui s'était pour sa part imposé à Kitzbühel.