Réservé aux abonnés

On se tient le pouce

«Je ferai tout ce qu'il faut pour essayer de réaliser mon rêve». Opéré samedi matin à Zurich, le Neuchâtelois a reçu le feu vert des médecins pour les Jeux olympiques.

01 févr. 2010, 05:01

ZURICH

Le pire a été évité. Didier Cuche a reçu le feu vert des médecins au lendemain de son opération au pouce droit. Il prendra l'avion vendredi avec le reste de l'équipe de Suisse, direction Vancouver et ses Jeux olympiques. «Je pense que j'ai eu de la chance dans mon malheur,» souffle le Neuchâtelois. «Quand je me suis réveillé, j'avais peur de... bouger les jambes! C'est marrant comme les vieux réflexes refont surface.» Deux fractures tibia-péronée, un ligament croisé déchiré: le corps meurtri ne garde en mémoire que les grosses amochées.

Or sa cabriole de vendredi lors du géant de Kranjska...