Réservé aux abonnés

Présage d’un automne coloré

Battue par la France lors de la petite finale, l’équipe féminine de Suisse prouve qu’elle appartient au cercle des meilleures nations européennes de kumite.

08 mai 2016, 23:36
/ Màj. le 09 mai 2016 à 00:01
clavien

On peut analyser le parcours de l’équipe féminine de Suisse de kumite de deux manières diamétralement opposées. La première fait du revers de la Suisse un échec, un résultat du moins peu enviable puisqu’il se solde par une médaille en chocolat jamais très enviée. La seconde voit dans cette cinquième place finale (ndlr: la France et la Turquie terminent 3e ex æquo) un pas en avant, un signe encourageant en vue des prochaines compétitions d’importance internationale auxquelles appartiennent les championnats du monde.

Fanny Clavien et Noémie Kornfeld, les deux Valaisannes de cette formation, chois...