Réservé aux abonnés

Nico Rosberg: «Ce que je voulais, quand je voulais»

L’Allemand a renoué avec la victoire sans avoir été inquiété. Il consolide sa première place au classement général.

19 juin 2016, 23:48
/ Màj. le 20 juin 2016 à 00:01
epa05377379 Winner German Formula One driver Nico Rosberg of Mercedes AMG GP (L) celebrates on the podium after the 2016 Formula One Grand Prix of Europe at the Baku city circuit, in Baku, Azerbaijan 19 June 2016.  EPA/VALDRIN XHEMAJ AZERBAIJAN FORMULA ONE GRAND PRIX

Nico Rosberg (Mercedes) a imposé un régime de fer sur le Grand Prix d’Europe à Bakou, où il s’est imposé sans trembler en partant de la pole position pour retrouver son emprise sur le championnat. «C’était un week-end super, tout s’est très bien passé. En course, je faisais ce que je voulais quand je le voulais», s’est réjoui le vainqueur d’un grand prix finalement beaucoup moins spectaculaire et intéressant qu’espéré.

Pour preuve, alors qu’il était loin devant et avait GP gagné sauf incident, il a établi le meilleur tour en course lors de la 48e des 51 boucles, à la moyenne de 203 km...