Hockey sur glace: le Canada remporte la coupe du monde

Vendredi, le Canada a remporté la coupe du monde de hockey sur glace en battant l'Europe 2-1.
30 sept. 2016, 07:23
Le Canada pouvait-il perdre sur sa glace de Toronto? Impossible.

Grâce à un retour en toute fin de match, le Canada a battu l'Europe 2-1. Les Canadiens remportent la Coupe du monde 2016 2-0 dans la série.

Pouvait-il en être autrement? Le Canada pouvait-il perdre sur sa glace de Toronto? Impossible. Alors les Canadiens ont fait durer le suspense en s'imposant sur le fil grâce à un but en infériorité numérique de Brad Marchand à 44 secondes de la fin du troisième tiers et alors que les joueurs de Mike Babcock avaient égalisé à la 58e.

 

 

Lors du premier match, l'Europe avait gêné les Canadiens aux entournures. Mais la formation à la feuille d'érable avait trouvé le moyen de s'imposer en étant plus réaliste. Cette fois, il a fallu puiser dans les ultimes ressources pour faire plier Josi et ses coéquipiers.

En ouvrant la marque via Zdeno Chara, les Européens ont pu par la suite pratiqué un jeu d'attente en laissant Crosby & co trouver la meilleure solution pour entrer dans la zone verrouillée par les joueurs de Ralph Krueger. Ceux qui ont suivi la Suisse pendant les "années Krueger" savent que le manager de Southampton est un maître tacticien.

 

 

Mais le cinquième jeu de puissance a été fatal aux Européens. Crosby, évidemment, a trouvé Burns qui a lancé au filet et Bergeron a dévié le puck hors de portée de Halak. Puis Doughty a commis une faute et les Européens ont eu un power-play inespéré. C'est là que Roman Josi, 23'59 de galce, a fait sonner le poteau gauche de Price. Quelques instants plus tard, Toews a servi Marchand et le Canada a pu célébrer sa victoire. Cruel pour l'Europe, Streit et Niederreiter, mais presque écrit dans cette compétition imaginée par la NHL. Il y avait tout simplement trop de talent dans cette équipe canadienne.

 

 

On a longtemps parlé de Triple Gold Club, mais on peut aujourd'hui parler de Quadruple Gold Club pour Crosby, Bergeron, Perry, Toews et le coach Mike Babcock. Ils ont en effet remporté la Coupe Stanley, l'or olympique, le championnat du monde et désormais la Coupe du monde.