Hockey sur glace: Lausanne chute à Langnau et voit Ambri-Piotta revenir

Battu 5-4 à Langnau à la 60e, le Lausanne Hockey Club (LHC) voit Ambri-Piotta revenir à trois points dans le tour contre la relégation. Le match de mardi à Malley entre les deux équipes aura une importance extrême pour les Vaudois.
10 mars 2018, 23:22
Aaron Gagnon offre la victoire aux Bernois contre les Vaudois.

Lausanne s'est incliné 5-4 à Langnau dans le premier match du tour contre la relégation. Les Vaudois voient en outre Ambri-Piotta revenir à trois points.

Le Lausanne Hockey Club sait comment se faire peur. Alors que les hommes de John Fust avaient tout pour bien faire, les voilà dans une situation encore plus inconfortable. Plutôt que de partir en prolongation et donc de ramener au moins un point, les Lions ont encaissé le 5-4 décisif à 51 secondes de la fin du troisième tiers.

Résultat, Lausanne stagne à 63 points et Ambri-Piotta revient à 60 grâce à son succès 3-1 devant Kloten. Le Lausanne - Ambri de mardi à Malley aura une importance extrême pour les Vaudois. Un match à six points comme certains aiment les appeler.

Berne gifle Genève-Servette, Fribourg largement battu

Genève-Servette a débuté les play-off de la pire des manières. Pour le premier match des quarts de finale, les Grenat ont été atomisés par Berne 7-0.

Les Aigles ont rejoué Titanic à la PostFinance Arena, mais sans les 11 Oscars. Juste un naufrage dans les règles de l'art. Le champion en titre a mis à nu les carences de Kevin Romy et de ses coéquipiers dès les premières minutes.

Les entraîneurs aiment bien marquer les esprits avant les séries à coups de grandes phrases. Craig Woodcroft a voulu s'y frotter en précisant que son équipe n'allait pas à Berne pour y faire de la figuration. Autant dire qu'après le 4-0 bernois au terme des vingt premières minutes, les paroles du coach grenat ont vite semblé ridicules.

>> À lire aussi : Hockey - National League: Lausanne perd contre Fribourg, GE Servette et Bienne s'imposent

Genève n'a pas fait une chose de juste. On sait que les erreurs se paient cash face aux Ours, et Genève n'a eu de cesse de les multiplier. A commencer par Robert Mayer et ses sorties suicidaires derrière sa cage. Les deux premières réussites bernoises découlent d'ailleurs de bévues du portier grenat aux racines tchèques. Mais le dernier rempart genevois n'a pas été aidé par des défenseurs apathiques. Il a été remplacé par Christophe Bays dès le début du deuxième tiers.

Le GSHC doit maintenant se recomposer afin de présenter un autre visage mardi aux Vernets. Si les gifles ont parfois quelque chose de salutaire dans le sport, il s'agit pour les Genevois d'offrir autre chose, sous peine de voir cette série finir aussi vite que celle de l'année passée contre Zoug.

Fribourg éteint par Lugano

L'autre club romand n'a pas connu un meilleur sort. Fribourg s'est incliné 6-2 à Lugano. Ce succès tessinois doit beaucoup à Gregory Hofmann, auteur d'un tour du chapeau en moins de 14 minutes. L'attaquant jurassien bernois s'est régalé avec Maxim Lapierre et le nouvel étranger Ryan Johnston.

Fribourg a réduit l'écart par Kienzle à la 17e. Bykov a certes trouvé la transversale de Merzlikins, mais les hommes de Mark French sont tombés sur des Tessinois sérieux et concentrés malgré les absences de Damien Brunner, Dario Bürgler et Alessandro Chiesa. Gottéron a inscrit un deuxième but par Rossi en fin de match, mais le score était déjà de 6-1 en faveur des Bianconeri.