Réservé aux abonnés

Des raisons d'y croire

Sean Simpson et son staff ont annulé l'entraînement d'hier pour éloigner les internationaux helvétiques de la SAP Arena. Face à l'Allemagne, ce soir (20 h 15), la Suisse possède une belle chance d'atteindre les demi-finales.

20 mai 2010, 05:01

MANNHEIM

Seul Sean Simpson s'est pointé, hier vers midi, à la patinoire. Escorté du chef de presse de la fédération, il s'est exprimé au nom d'une équipe laissée au repos afin qu'elle puisse se concentrer sur l'énorme combat à livrer pour atteindre le dernier carré. «Mes joueurs avaient besoin de souffler, de vivre une journée loin d'ici. L'idée était aussi de briser la routine.» Le coach a fait office de paratonnerre pour préserver son groupe. Morceaux choisis de son discours d...