Réservé aux abonnés

Trop plein de respect

La Suisse a globalement manqué d'ambition à Wembley. De quoi se poser bien des questions. Plus rien ne sera simple dans l'avenir immédiat.
10 sept. 2015, 07:30
data_art_3368661.jpg

Christian Moser/ "Quotidien jurassien"

Vladimir Petkovic ne se souvient plus du "God Save the Queen". Hier matin, à l'aéroport de Luton, il répétait son refrain favori. "Nous n'étions pas assez bons pour mériter une victoire, mais pas assez mauvais pour rentrer avec une défaite." Entre les deux, il y a tout ce qui ressemble au no man's land du football helvétique. Ce trop-plein de respect, ce manque de personnalité du milieu, ce manque tout court de l'attaque, et ce manque entre les deux... Shaqiri, préposé à la transition, a vite appris les rudiments de la technique anglaise. Ses contrôles ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois