Quatrième victoire de la saison en championnat pour le LS

Vainqueur 3-1 sur la pelouse de Lucerne, le Lausanne-Sport a obtenu une jolie victoire et s'installe provisoirement à la 2e place du classement, à 13 longueurs du FC Bâle. Un leader qui l'a également emporté sur le score de 3-1, à Saint-Gall.

24 sept. 2016, 22:51
L'entraîneur lausannois Fabio Celestini et ses hommes ont ramené les trois points de leur déplacement à la Swissporarena.

Les deux matchs au programme samedi de la 9e journée de Super League ont vu l'équipe visiteuse s'imposer 3-1. Lausanne-Sport a gagné à Lucerne, de même que Bâle à Saint-Gall.

Les Rhénans n'ont ainsi toujours pas égaré le moindre point cette saison en championnat. Avec neuf succès consécutifs, le FCB a établi un nouveau record, battant celui qu'il détenait depuis une année.

Mais l'obtention des trois points à Saint-Gall n'a pas été facile pour le leader, qui se présentait avec une formation remaniée en raison de quelques blessures et des hommes ménagés dans la perspective du match de Ligue des champions mercredi à Londres contre Arsenal.

Les Brodeurs ont ouvert le score à la 14e par Aratore, qui profitait d'un ballon repoussé par la barre après un tir de Buess. Le FC Bâle égalisait sur sa première occasion, un centre de Sporar converti avec brio par Delgado (26e).

La seconde période s'avérait assez terne et pauvre en émotions. Vaclik intervenait sur une frappe de Toko (68e) sur la meilleure action des Brodeurs. Un coup du sort donnait l'avantage au leader. Xhaka tirait rapidement un coup franc pour Callà, dont le centre était dévié dans son but par Gelmi (75e). Ce dernier, décidément pas très heureux, provoquait ensuite un penalty dont Doumbia ne manquait pas la transformation (90e).

Lausanne redoutable en contre

Lucerne avait pourtant ouvert la marque dès la 8e par l'inévitable Marco Schneuwly, d'une belle tête plongeante. Les visiteurs, dominés, égalisaient sur leur première occasion grâce à Margiotta (24e), servi par Gétaz.

A la reprise, Lucerne poussait face à une défense dirigée par Kevin Martin, le troisième gardien du LS, lequel avait dû relayer Dany Da Silva à l'appel de la deuxième période. Le néophyte allait bien s'en sortir, avec certes un peu de chance puisqu'il a été sauvé deux fois par ses montants.

Les Lausannois exploitaient bien les largesses de la défense locale, puisqu'ils marquaient deux fois sur des contres par Torres (58e) et Margiotta (73e). Les hommes de Fabio Celestini ont donc obtenu au final une jolie victoire qui les installe provisoirement à la 2e place du classement, à 13 longueurs du leader bâlois.