Réservé aux abonnés

Leaders, gare à vous!

Les cadres de l'équipe nationale ont manqué leur rendez-vous avec le Mondial. Pour l'instant. Ils peuvent le sauver en battant les Honduriens à Manaus, ce soir.

25 juin 2014, 00:01
data_art_2425824.jpg

Ils sont quatre. Comme les trois Mousquetaires de l'histoire. A la différence des serviteurs du roi qui touchaient toujours juste au bout de leur épée, ces cadres de l'équipe de Suisse manquent singulièrement de tranchant depuis le coup d'envoi de la Coupe du monde. Gökhan Inler, Stephan Lichtsteiner et Valon Behrami forment la vieille garde. Xherdan Shaqiri joue les D'Artagnan plus proche d'un soliste. Ils doivent être les inspirateurs des gestes et des actions décisives.

A l'exception de l'envolée rageuse de Behrami face à l'Equateur, tous ont une dette envers la patrie suite à leurs deux ...