Réservé aux abonnés

La tête puis les jambes

Se concentrer sur cet ultime rendez-vous de la saison puis penser à son avenir. Voilà le plan de marche de Johan Djourou, patron de la défense de l’équipe de Suisse à la recherche d’un nouveau club.

07 juin 2017, 23:17
/ Màj. le 08 juin 2017 à 00:01
Die Schweizer Fussball Nationalspieler Manuel Akanji, Johan Djourou und Blerim Dzemaili bei einem oeffentlichen Training, am Pfingstmontag, 5. Juni 2016, in der Stockhorn Arena in Thun. (KEYSTONE/Peter Schneider) SCHWEIZ FUSSBALL TRAINING NATIONALMANNSCHAFT

«Le plus important pour moi, c’est ce match de vendredi, c’est l’échéance à court terme. J’aurai le temps, cet été, de m’asseoir à une table pour réfléchir à mon avenir», explique le Genevois de 30 ans, qui quittera Hambourg après un exercice pourri, marqué par son éviction de l’équipe début mai, officiellement pour avoir critiqué ses dirigeants. Son incompatibilité avec le coach Markus Gisdol n’y a bien sûr pas été étrangère non plus...

Plier puis maîtriser

Face aux Féringiens, le défi de la Suisse se situera normalement plus en attaque qu’en défense. Plier la rencontre, marquer, maî...