Réservé aux abonnés

En toute discrétion

Ottmar Hitzfeld a dissimulé derrière un huis clos les choix qu'il a arrêtés pour le onze de départ contre l'Equateur.

11 juin 2014, 00:01
data_art_2396267.jpg

Ottmar Hitzfeld entretient le suspense. Il décrète le huis clos hier pour un entraînement qui permet aux Suisses d'évoluer dans les conditions qui les attendent contre l'Equateur à Brasilia.

Au programme figure une opposition entre le onze qui commencera la rencontre face aux Equatoriens et les locataires du banc. Le secret sportif se veut plus hermétique que son défunt collègue bancaire. Ces précautions traduisent-elles des doutes qui habiteraient encore le sélectionneur quant à ses options définitives...