Une cinquantaine d'immigrants secourus en Méditerannée

Les tentatives de gagner le territoire espagnol par la mer ou la terre depuis le Maroc se multiplient. Une cinquantaine d'immigrants ont été secourus vendredi en mer, entre les deux pays, et deux autres sont morts, ont annoncé les secours espagnols.

26 oct. 2012, 20:49
Les immigrants recueillis en pleine mer ont été emmenés dans le port de Grenade, au sud de l'Espagne.

Lors de l'opération menée par les autorités des deux pays, «une patrouille marocaine a porté secours à une embarcation où se trouvaient 36 hommes, onze femmes, un bébé, tandis que deux  personnes ont été récupérées sans vie», a indiqué une porte-parole des secours espagnols.


Les recherches ont été déclenchées lorsque les services de secours ont été alertés du départ, dans la nuit, d'une embarcation de fortune depuis la côte marocaine. Les immigrants étaient «probablement d'origine subsaharienne», a précisé la porte-parole.


Les récentes tentatives de gagner l'Europe par la mer coïncident avec une recrudescence, ces derniers jours, des arrivées d'immigrants qui tentent de prendre d'assaut la frontière grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla, à la pointe nord de l'Afrique.


Alors que le dispositif policier a été renforcé ces jours-ci sur la frontière à l'occasion de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, un nouveau groupe a tenté de passer en force vendredi, a indiqué une porte-parole de la préfecture de Melilla, sans autres précisions.


Quatorze morts jeudi


Le 16 octobre, environ 300 immigrants avaient essayé de franchir la barrière qui sépare les deux territoires, et seuls quelques dizaines d'entre eux avaient pu pénétrer sur le sol espagnol.


Jeudi, quatorze immigrants clandestins étaient morts en voulant gagner les côtes espagnoles depuis le Maroc à bord d'une petite embarcation, et 17 autres avaient été récupérés vivants.


L'embarcation avait quitté la veille le Maroc pour traverser le détroit de Gibraltar. Elle avait été localisée jeudi après-midi à l'est de la ville marocaine de Alhucemas, où les survivants ont été transportés par les sauveteurs espagnols.