Réservé aux abonnés

Syrie et Russie, la relation forte

04 sept. 2013, 00:01
data_art_1792354.jpg

CONFLIT SYRIEN Tandis que Barack Obama milite auprès du Congrès, Vladimir Poutine reste inflexible.

Barack Obama milite auprès du Congrès afin de le convaincre du bien-fondé d'une intervention militaire en Syrie (lire ci-dessous). Le président américain ne compte plus sur le Conseil de sécurité des Nations unies pour lui offrir un blanc-seing. La faute aux vetos de la Chine et de la Russie, dont les appels contre des bombardements se sont multipliés ces derniers temps.

Né à Moscou, Alexey Muraviev y a effectué une partie de ses études universitaires en sciences politiques et en histoire. Dés...