Réservé aux abonnés

Scandale et démission

18 juin 2013, 00:01

Le premier ministre tchèque Petr Necas a remis, hier, au président Milos Zeman sa démission après un scandale de corruption et d'abus de pouvoir impliquant sa plus proche collaboratrice. Son départ entraîne la fin du gouvernement. Le chef de l'Etat peut soit décider de maintenir l'actuelle coalition de centre droit ou d'organiser des élections anticipées.

Le scandale a éclaté avec la mise en détention provisoire samedi de la directrice du cabinet de Petr Necas, Jana Nagyova, 48 ans, une blonde flamboyante présentée comme sa maîtresse par la presse populaire.

Elle a été interpellée lors d'une...