Réservé aux abonnés

Protéger la Suisse

L'ambassadeur Johannes Matyassy suit de près les réactions à l'étranger dont l'appel au boycott turc.

03 déc. 2009, 05:02

Officiellement, la Suisse n'est pas en crise. L'acceptation de l'initiative contre la construction de minarets suscite des réactions et des critiques sévères dans le monde entier, mais aucune manifestation hostile n'a été enregistrée et des conséquences économiques ne seront pas visibles avant plusieurs semaines, s'il y en a. A Berne, Présence Suisse, unité du Département fédéral des affaires étrangères en charge de la communication internationale, scrute le moindre signe d'un début ...