Ottawa: le Premier ministre Stephen Harper a été caché dans un placard durant la fusillade

Quand il y a urgence, il y a urgence. Les services de sécurité canadien ont paré au plus pressé mercredi, durant la fusillade qui a éclaté dans le Parlement fédéral d'Ottawa. Pour protéger le Premier ministre Stephen Harper, ils l'ont caché... dans un placard.

24 oct. 2014, 16:29
Alors que beaucoup de témoins pensaient qu'il avait quitté le Parlement, Stephen Harper était caché dans un placard.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper a été caché dans un placard pendant la fusillade survenue mercredi au Parlement d'Ottawa. Il y est resté un quart d'heure avant que les alentours ne soient sécurisés, lui permettant ainsi d'être exfiltré, a rapporté vendredi le quotidien "Globe and Mail".

Selon des élus cités par le journal, le chef du gouvernement se trouvait en réunion avec environ 150 parlementaires de son parti conservateur dans une salle donnant sur un couloir principal du Parlement lorsque le tireur a pénétré dans l'édifice, où il devait être abattu quelques instants plus tard.

Au moment où les premiers tirs ont retenti, certains "savaient qu'il y avait un placard" dans cette immense salle et M. Harper a "alors été coincé là-dedans", selon l'un des élus présents.

"Beaucoup de députés pensaient que le Premier ministre avait réussi à sortir de la salle et ne savaient pas qu'il était en fait dans un cagibi", a raconté un parlementaire.

Dans le même temps "il y avait quinze drapeaux accrochés dans la salle du parti, tous ont été décrochés sauf deux". Des députés se sont emparés des hampes à pointes des drapeaux, "les tenaient comme des lances et (se tenaient) prêts à empaler quiconque entrait", a ajouté la même source au quotidien.