Réservé aux abonnés

Marine Le Pen, le changement de cap

30 avr. 2017, 23:55
/ Màj. le 01 mai 2017 à 00:01
epa05931742 French presidential election candidate for far-right Front National (FN) party, Marine Le Pen waves at the end of her campaign rally in Nice, France, 27 April 2017.  EPA/SEBASTIEN NOGIER FRANCE ELECTIONS PRESIDENTIAL CAMPAIGN

Marine Le Pen a récusé, hier, toute «contradiction» dans sa position sur l’euro. Pourtant, la sortie de la monnaie unique, gravée au cœur de son programme économique depuis des mois, ne figure plus ni dans sa profession de foi pour le second tour, ni dans son projet d’accord avec l’un des onze candidats à la présidentielle, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, rendu public samedi (voir ci-dessous). La candidate du Front national évoque désormais le maintien de l’euro comme «monnaie commune» qui coexisterait avec une «monnaie nationale»... tout en assénant que «l’euro est mort». Décryptage.

B...