Londres en état d'alerte terroriste à trois semaines des Jeux Olympiques

40'000 hommes mobilisés. Un niveau d'alerte terroriste quantifié à 3/5. A trois semaines des Jeux Olympiques, l'Angleterre est prête à contrer toute attaque terroriste.

06 juil. 2012, 16:17
Le tribunal de district de Glostrup au Danemark dans la banlieue de Copenhague a jugé "coupables de terrorisme", quatre hommes qui ont comploté l'assassinat du personnel d'un quotidien qui avait publié les caricatures de Mahomet.

A trois semaines du début des Jeux olympiques, la menace terroriste au Royaume-Uni est qualifiée de "substantielle". En état d'alerte, la police britannique a arrêté sept hommes soupçonnés d'activités relevant du terrorisme lors de ces derniers jours.

Le Royaume-Uni est en train de déployer pour les JO un dispositif de sécurité sans précédent dans un pays en temps de paix. Au total, plus de 40'000 homme sont mobilisé avec l'appui d'un énorme dispositif de renseignement et depuis plusieurs mois, la police multiplie les interpellations.

Six hommes âgés d'une vingtaine d'années et originaires de la ville de Birmingham ont ainsi été arrêtés mardi et mercredi. Le septième, âgé de 43 ans et originaire du nord de l'Angleterre, a été interpellé jeudi tandis que cinq personnes étaient appréhendées lors d'une autre opération policière qui n'est pas liée à la première, précise la police britannique.

Tous sont soupçonnés d'avoir voulu préparer et/ou réaliser des actes de terrorisme, dont la nature n'a pas été précisée. De source policière, on indique cependant que rien ne permet d'établir de lien entre ces deux vagues d'arrestations et les Jeux olympiques qui commencent le 27 juillet, soit dans trois semaines.

La menace terroriste est actuellement qualifiée de "substantielle" au Royaume-Uni, ce qui représente le troisième niveau d'alerte sur cinq. Au lendemain de sa sélection comme hôte des JO 2012, Londres avait été le 7 juillet 2005 le théâtre d'une série d'attentats faisant 52 morts, outre les quatre kamikazes.