Réservé aux abonnés

Les fossiles résistent

La consommation de pétrole et de charbon devrait progresser jusqu’en 2040, malgré l’Accord de Paris.

04 mai 2018, 00:01
DATA_ART_5323635

On pensait lire entre les lignes de l’Accord de Paris la nécrologie du pétrole et du charbon. Du moins une lente agonie. Loin de là. Ces énergies fossiles ont encore de belles années devant elles, à lire le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Moins de trois ans après l’adoption de l’accord sur le climat, qui vise à limiter le réchauffement à moins de 2°C d’ici la fin du siècle, la consommation de charbon est repartie de plus belle et celle de pétrole n’en finit pas d’atteindre des sommets.

«Ces hausses sont portées par une croissance économique synchronisée à travers...