Réservé aux abonnés

Le Venezuela au bord de la guerre civile

28 juil. 2017, 23:14
/ Màj. le 29 juil. 2017 à 00:01
epa06113700 Members of the National Bolivarian Guard (GNB) arrest a protester during riots in Caracas, Venezuela, 27 July 2017. The Venezuelan opposition initiated a 48-hour general strike called for 26 and 27 July to demand that President Nicolas Maduro cease the 30 July election of a Constituent Assembly to draft a new constitution.  EPA/MIGUEL GUTIERREZ VENEZUELA CRISIS

Les Vénézuéliens éliront, demain, les membres d’une Assemblée constituante. Officiellement, ses membres auront la tâche d’actualiser la Constitution adoptée sous le président Hugo Chavez, en 1999. «Nous avons besoin d’ordre et de paix, l’Assemblée constituante est la seule option», affirmait récemment le président Nicolás Maduro.

En fait, de nombreux Vénézuéliens y voient une ultime tentative d’isoler l’Assemblée nationale. Un Parlement contrôlé par l’opposition, mais harcelé par Maduro, qui a été jusqu’à tenter de la dissoudre, en mars, par décision de la Cour suprême. Le président chercherai...