Réservé aux abonnés

La journaliste Roxana Saberi «très heureuse» d'avoir été libérée

«Je suis très heureuse d'avoir été libérée et de retrouver mon père et ma mère», a déclaré mardi la journaliste américano-iranienne Roxana Saberi, sortie la veille de prison, où elle a été détenue pendant quatre mois en Iran.

12 mai 2009, 15:54

S’exprimant face aux journalistes, la jeune femme de 32 ans a dit n’avoir pas de projets particuliers pour l’instant, mais vouloir passer du temps avec sa famille. “Je suis très reconnaissante envers toutes les personnes qui me connaissaient ou non, et ont contribué à ma libération”, a-t-elle affirmé.

Un de ses avocats, Saleh Nikbakht, a par ailleurs expliqué qu’elle avait été initialement déclarée coupable parce qu’elle s’était rendue en Israël et avait conserv&eac...