Réservé aux abonnés

L'ONU redoute une invasion russe L'armée ukrainienne préfère maintenant assiéger Sloviansk

Pour limiter les risques d'incidents exploités par Moscou, les forces militaires de Kiev choisissent d'encercler les prorusses.
26 avr. 2014, 00:01
data_art_2298384.jpg

L'armée ukrainienne a changé de tactique. Après avoir été arrêtés par une barricade de pneus enflammés, jeudi, à l'entrée de Sloviansk, les soldats envoyés par Kiev contre les activistes prorusses ont adopté la même méthode qu'eux: le barrage routier.

Au nord de la petite ville, en direction de Kharkiv, des blocs de ciment ont été déposés par une grue en travers de la route. Installés en rase campagne entre les labours, les soldats ukrainiens ont entrepris de fouiller les véhicules qui circulent. "On est ici pour mettre fin à tout ce désordre", dit l'un des soldats, le visage recouvert d'un...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois