Réservé aux abonnés

L'intelligentsia turque s'empare de la question arménienne

La sociologue en exil Pinar Selek analyse les changements à l'oeuvre dans son pays.

23 mars 2015, 00:01
data_art_3007915.jpg

Philippe Villard

Accusée à tort de terrorisme, elle a été embastillée et torturée. Trois fois jugée et trois fois acquittée par la justice turque, la militante féministe et sociologue Pinar Selek demeure aujourd'hui encore au coeur d'un imbroglio judiciaire.

Cette situation l'a contrainte à l'exil et, tandis qu'elle continue de se battre sur le terrain du droit, elle poursuit ses recherches auprès de l'Université de Lyon.

Egalement auteure, elle vient de publier un petit livre, un témoignage subjectif et engagé, intitulé "Parce qu'ils sont Arméniens". En cette année de centenaire du génocide,...