L'Australie en état d'alerte devant de nombreux feux de brousse

Le pic de température enregistré en Australie provoque de nombreux feux de brousse. Les vents n'arrange rien. Dans l'État le plus peuplé, où se trouve Sydney, une quarantaine de feux ne sont toujours pas maîtrisés, une autoroute est coupée et des villages isolés.

08 janv. 2013, 16:53
La température a dépassé les 42 degrés.

L'Etat le plus peuplé d'Australie comptait plus de 130 feux de brousse mardi, journée de tous les dangers en raison d'un nouveau pic de température et de rafales de vent. Une quarantaine de feux n'étaient toujours pas maîtrisés dans cet Etat où se trouve la métropole Sydney.

La Nouvelle-Galles du sud affronte une des journées les plus dangereuses de son histoire en matière de risques d'incendies, selon les autorités. "On ne peut pas avoir de conditions pires que celles-ci, nous avons atteint le niveau 'catastrophique'", a précisé le responsable des services de pompiers.

A l'instar des hommes du feu, l'échelle des risques classe elle aussi la journée de mardi à un niveau "catastrophique", ce qui signifie que les incendies seront incontrôlables, imprévisibles et très rapides.

Ce dispositif d'évaluation a été introduit après les feux meurtriers de 2009 qui avaient fait 173 morts dans l'Etat de Victoria.

Personnes disparues

Des milliers de pompiers poursuivaient leur combat mardi contre les feux de brousse et de forêt, aidés par une soixantaine d'avions bombardiers d'eau. Ils ont conseillé à la population d'évacuer les lieux.

Une centaine d'habitations, en majorité sur l'île de Tasmanie, ont été détruites par les flammes ces derniers jours. De nombreuses personnes sont portées disparues dans les zones sinistrées.

Les pompiers espèrent qu'un rafraîchissement arrivé mardi soir par la côte est leur permettra d'éteindre les flammes. Des températures avoisinant les 20 degrés y ont été enregistrées.

"Dôme de chaleur"

Selon le commissaire au Service des incendies de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, beaucoup de feux doivent encore être localisés. Le répit ne devrait durer que quelques jours avant le retour d'une chaleur étouffante par l'intérieur du pays.

Les météorologues expliquent que les rafales de vent ont créé un "dôme de chaleur" qui couvre une majorité de l'Australie. A Sydney, où la température a atteint près de 42 degrés, des milliers de citadins ont afflué vers les plages pour trouver un peu de fraîcheur.

La chaleur torride a provoqué un incendie dans un centre de recherche sur le nucléaire situé dans le sud de Sydney après la surchauffe de câbles électriques dans un transformateur voisin. Des milliers de foyers ont été privés d'électricité dans le nord de la ville en raison de l'envolée de la demande.

Autoroute coupée

Dans tout l'Etat de Nouvelle-Galles du sud, il est strictement interdit d'allumer un feu dans son jardin ou ailleurs. Les parcs nationaux ont été fermés.

A Broken Hill, une ville située à l'intérieur des terres, le mercure a dépassé les 45 degrés Celsius. La plus grande autoroute du pays, qui relie Sydney à Melbourne, a été coupée par des incendies qui ont encerclé des habitants de la commune de Tarcutta.

"La chaleur était telle que le goudron de la route fondait et collait à mes chaussures", a déclaré Malcolm Brown, journaliste à la retraite qui vit dans le centre de la Nouvelle-Galles du Sud.

La vague de chaleur estivale a d'abord frappé l'Etat d'Australie-Occidentale le 27 décembre et duré huit jours, avant de s'étendre vers l'est, notamment en Nouvelle-Galles du Sud, ainsi qu'autour de la capitale, Canberra. La canicule touche actuellement cinq des six Etats du pays. Des centaines de personnes ont été forcées de quitter leur domicile.