Réservé aux abonnés

Ils bousculent la hiérarchie

Les îles Féroé ont déjà conquis quatre points avant d’affronter la Suisse dimanche à Lucerne.

10 nov. 2016, 23:54
/ Màj. le 11 nov. 2016 à 00:01
epa05580196 Portugal's Jose Fonte (L) in action against Hallur Hansson of Faroe Islands during the FIFA World Cup 2018 qualification match between Faroe Islands and Portugal at the Torsvollur stadium in Thorshavn, Faroe Islands, 10 October 2016.  EPA/JENS KRISTIAN VANG  EPA/JENS KRISTIAN VANGIles Feroe FUSSBALL WM 2018 QUALIFIKATION FRO PRT

Au pays des moutons, «le football est comme une religion, cela représente tout pour nous», s’empresse de signaler Atli Gregersen. Ce brave monsieur qui s’occupe au quotidien de trouver un emploi aux chômeurs n’est autre qu’un des deux défenseurs centraux titulaires de la sélection des îles Féroé, celle-là même qui affronte la Suisse dimanche à Lucerne dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2018. Il évolue à Vikingur Gotu, dans un championnat national – créé en 1942 – où aucun joueur n’est professionnel, si ce n’est une poignée de renforts étrangers.

Revenons à nos moutons, qu...