Germanwings: toutes les victimes devraient être identifiées d'ici la fin de la semaine

C'est le président François Hollande qui l'affirme: d'ici la fin de la semaine, toutes les victimes du crash de Germanwings devraient être identifiées, grâce aux prélèvements ADN.

31 mars 2015, 16:29
400 échantillons de corps ont été récupérés par les enquêteurs à ce jour.

François Hollande a indiqué mardi que l'ensemble des victimes du crash du A320 de Germanwings pourrait être identifié d'ici la fin de la semaine. Le président français s'est exprimé lors du 17e Conseil des ministres franco-allemand à Berlin.

"Le ministre (français) de l'Intérieur (Bernard Cazeneuve) a confirmé que d'ici au plus tard la fin de la semaine, il sera possible d'identifier toutes les victimes grâce aux prélèvements ADN", a déclaré François Hollande lors d'une conférence de presse avec la chancelière Angela Merkel, après le 17e Conseil des ministres franco-allemand.

Le président estime que cette identification doit permettre aux familles de pouvoir faire leur deuil.

Environ 400 échantillons prélevés sur les morceaux de corps ont été envoyés à l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), près de Paris.

Sur les 150 victimes, 78 profils ADN de passagers ou membres d'équipage ont été isolés, mais aucun corps n'a encore été formellement identifié.