France: le trésorier du Front national mis en examen

Wallerand de Saint-Just, le trésorier du Front national a été mis en examen dans une affaire concernant le financement de son parti.
22 sept. 2015, 21:26
capture1___

Le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, a été inculpé lundi par la justice dans une affaire de financement du parti, a appris l'AFP de source judiciaire. Tête de liste du Front national en région parisienne pour les régionales de décembre, il devra répondre de recel d'abus de biens sociaux.

Wallerand de Saint-Just a aussi été placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté pour complicité d'escroquerie au préjudice de l'Etat lors des législatives de 2012. Les juges d'instruction soupçonnent notamment le FN d'avoir mis en place un système d'enrichissement frauduleux avec de l'argent public via un micro-parti, "Jeanne", une formation gérée par des proches de Marine Le Pen, et le principal imprimeur du mouvement, l'entreprise Riwal.

Selon les enquêteurs, Riwal aurait surfacturé les prix de kits de campagne (tracts, affiches) vendus aux candidats, dont les dépenses ont été ensuite remboursées par l'Etat comme le prévoit la loi au-delà de l'obtention de 5% des suffrages exprimés. Ce scénario qui fonde les mises en examen pour escroquerie est totalement réfuté par le FN. Les juges soupçonnent aussi un financement illégal du FN et de Jeanne par Riwal, via des facilités de paiement, la prise en charge d'employés, de salaires, de matériel et de locaux.

Contacté par l'AFP, Wallerand de Saint-Just a protesté contre sa mise en examen, en soulignant qu'il avait été entendu "sur les mêmes faits" en juin mais placé sous le statut de témoin assisté.

C'est "une affaire politique" derrière laquelle il y a "l'ombre de Madame Taubira" (la ministre de la justice, PS), a réagi mardi le vice-président du FN Florian Philippot. "Personne n'est dupe, je crois. On est à quelques mois, quelques semaines des élections régionales, sur une affaire totalement vide et creuse", a-t-il dit sur iTELE, certain que "tout cela ne débouchera sur rien, sur aucune condamnation".