Réservé aux abonnés

Emeutes antimusulmanes: couvre-feu rétabli

Ces violences surviennent à lasuite des attentats terroristes qui ont fait 258 morts lors du dimanche de Pâques.

15 mai 2019, 00:01
epa07568761 A Sri Lankan fireman walks through a burned-out shop after sectarian clashes in Minuwangda, 45  kilometers from Colombo, Sri Lanka, 14 May 2019. According to the news reports, Sri Lanka authorities imposed a nationwide overnight curfew after outbreak of communal violence and clashes in the aftermath of the deadly series of Easter bombings that killed over 300 people. One person was reportedly stabbed to death during the sectarian attacks, in which mosques and Muslim-owned shops were targeted.  EPA/M.A.PUSHPA KUMARA SRI LANKA COMMUNAL UNREST

«C’est le premier mort lié à ces émeutes» antimusulmanes, résume un responsable de la police sri-lankaise. Depuis dimanche, la communauté musulmane sri-lankaise est la cible de violences accrues en représailles aux attentats de Pâques, où des djihadistes ont fait exploser trois églises et trois hôtels aux quatre coins de l’île, faisant 258 morts et 500 blessés, le 21 avril.

Un commerçant musulman de 45 ans est décédé, lundi, après s’être fait lyncher par une foule, alors qu’il était dans son atelier dans la ville de Negombo.

Face à cette violence visant la minorité musulmane en plein ...