Réservé aux abonnés

Coup de barre à gauche

02 mai 2016, 23:23
/ Màj. le 03 mai 2016 à 00:01
Brazil's President Dilma Rousseff blows kisses towards supporters during the May Day rally in Sao Paulo, Brazil, Sunday, May 1, 2016. President Rousseff is facing impeachment over allegations her administration violated fiscal laws. (AP Photo/Andre Penner) Brazil May Day

Lamia OUalalou

A quelques jours d’un vote décisif pour son avenir politique, la présidente brésilienne Dilma Rousseff a annoncé une batterie de mesures destinées à contenter les mouvements sociaux et le Parti des travailleurs.

C’était peut-être sa dernière grande apparition en public en tant que présidente du Brésil. Dimanche, c’est une Dilma Rousseff toute vêtue de rouge, la couleur de la gauche et en particulier du Parti des travailleurs (PT), qui a assuré à des milliers de militants et de syndicalistes qu’elle «résisterait et lutterait jusqu’à la fin».

Dans neuf jours, le Sénat devrait voter à...