Réservé aux abonnés

Conseil des ministres sous tension à Barcelone

L’initiative de Pedro Sanchez de délocaliser ce rendez-vous est passée pour une «provocation» aux yeux des indépendantistes.L’initiative de Pedro Sanchez de délocaliser ce rendez-vous est passée pour une «provocation» aux yeux des indépendantistes.

22 déc. 2018, 00:01
Firefighters help to control the demonstrators during a protest against Spain's cabinet holding a meeting in Barcelona Spain, Friday Dec. 21, 2018. Scuffles broke out between protesters trying to reach the venue of the cabinet meeting and police trying to stop them on Friday in central Barcelona after pro-independence organizations called for peaceful demonstrations against the meeting across the city. (AP Photo/Manu Fernandez) Spain Catalonia

Depuis l’époque de Franco, aucun Conseil des ministres espagnol n’avait été célébré à Barcelone. C’est dire la valeur symbolique de cette décision, dont le poids repose sur Pedro Sanchez. C’est lui qui, dès le mois d’août, peu de temps après son arrivée à la tête du gouvernement, a annoncé son souhait de se rendre dans la capitale catalane avec ses ministres. Une façon, pour le leader socialiste, de «normaliser» les relations entre Madrid et la Catalogne, de se rapprocher des Catalans en prenant en compte leurs problèmes, tout en réaffirmant la présence de l’Etat espagnol dans la région face a...