Réservé aux abonnés

Artur Mas fait face à «un procès politique»

L’ex-président est jugé dès aujourd’hui pour avoir organisé, en novembre 2014, un simili-référendum sur l’indépendance de la région.

05 févr. 2017, 23:48
/ Màj. le 06 févr. 2017 à 00:01
epa05088500 Acting Catalonian Regional President, Artur Mas, addresses a press conference after he chaired the weekly Catalonian regional cabinet meeting in Barcelona, northeastern Spain, 05 January 2016, two days after Pro-Catalan independence party Popular Unity Candidacy (CUP) decided not to support his re-election. The regional election was held on last 27 September and if an investiture agreement is not reached before 10 January 2016, a new regional election will be called.  EPA/ANDREU DALMAU SPAIN CATALONIA

Artur Mas, président de la Catalogne de 2010 à 2016, est jugé à partir d’aujourd’hui pour avoir organisé, le 9 novembre 2014, un «processus participatif» sur l’indépendance de la région, qui mobilisa 2,3 millions de personnes - soit un tiers de la population autorisée à voter -, dont 80% de sécessionnistes.

Formellement convoqué par des associations indépendantistes, pour éviter d’impliquer directement l’administration catalane, l’ersatz de référendum avait été suspendu par le Tribunal constitutionnel. Accusé, aux côtés de deux ministres régionales, de désobéissance grave, A...