Réservé aux abonnés

La France et le chinois Dongfeng pourraient renflouer Peugeot

Le conseil de surveillance aurait validé dimanche soir les scénarios d'une augmentation de capital de trois milliards d'euros de PSA.

21 janv. 2014, 00:01
data_art_2075497.jpg

Pression maximale sur les épaules des administrateurs de PSA Peugeot Citroën, qui se sont longuement réunis dimanche en fin de journée. Car les enjeux montent à mesure que l'on s'approche du dénouement, c'est-à-dire du déclenchement d'une augmentation de capital de l'ordre de 3 milliards d'euros. Une opération qu'aurait validée dimanche soir le conseil de surveillance de PSA, selon des sources proches du dossier. Les modalités ne seraient pas encore arrêtées mais cela signifierait que les membres du conseil auraient rejeté l'idée d'une augmentation de capital effectuée uniquement sur les march...