Réservé aux abonnés

La Chine dévore la production de bois et bouleverse le marché

Premier exportateur de bois dans le monde, l’empire du Milieu pousse certains pays exportateurs au protectionnisme.

03 août 2021, 00:01
/ Màj. le 03 août 2021 à 06:45
A worker checks the quality of dresser shelves on a production line of wooden bedroom furniture for export at the Lanniao Furniture Co., in Xingtai, northern China's Hebei province, Monday 20 December 2004. The company is one of many furniture producers heavily affected by the recent decision of the US Department of Commerce to slap anti-dumping punitive duties on imports of Chinese-made wooden bedroom furniture. The export market of furniture from China has seen an explosion in recent years, from 10.7 billion yuan (1 billion euros) in 1997 to 60.8 billion yuan (5.5 billion euros) in 2003. (KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS)

Après plusieurs décennies d’exploitation intensive, la Chine a décidé de mettre un terme à l’abattage commercial de ses forêts naturelles pendant 99 ans. Entrée en vigueur en 2017, cette réglementation protège 138 millions d’hectares de massifs forestiers, soit deux tiers de la surface boisée de l’empire du Milieu, qui lutte déjà contre le phénomène de désertification depuis de longues années. En conséquence, les entreprises chinoises se retrouvent contr...