Réservé aux abonnés

L'affaire Snowden électrise les négociations transatlantiques

L'accord sur le commerce et l'investissement devrait injecter chaque année 147 milliards de francs dans l'économie européenne.

09 juil. 2013, 00:01
data_art_1682166.jpg

Les États-Unis et l'Union européenne ont donné hier à Washington un coup d'envoi discret aux vastes négociations visant à créer l'une des plus grandes zones de libre-échange dans le monde, dans un climat assombri par l'affaire de l'espionnage américain.

Le premier round de discussions a été officiellement ouvert en l'absence de tout média par la représentation américaine au Commerce extérieur (USTR) et le négociateur en chef européen, Ignacio Garcia Bercero. Ce tour de chauffe s'achèvera vendredi par une conférence de presse commune.

L'objectif de l'accord est pourtant ambitieux: éliminer l'...